Maxime Millet

Les droits des vigiles

08/07/2012 | |

Se faire suivre par un vigile est une (super) expérience qui arrive à tout le monde, donc ça ne m'échappe pas non plus, surtout au Monoprix ! :D Il faut dire que j'ai un profil pas mal, jeune, la peau un peu mate (sauf mon cul qui reste blanc mais je le montre pas en public), en général pas coiffé et habillé avec un sac à patate.

Je sais qu'ils font leur job mais quand tu tombes sur des gros rageux qui te parlent comme si t'étais un chien sans aucun respect moi tout ce que je veux c'est leur faire perdre leur temps et les enrager encore plus !

Déjà pour commencer aucune loi ne leur donne des droits suplémentaires par rapport à vous, c'est un citoyen comme un autre et son champs d'actions se limite à son lieu de gardiennage.

  • Il n'a pas le droit de vous fouiller au corps, ou de fouiller vos affaires.
  • Il n'a pas le droit de vous demander vos papiers d'idéntité.
  • Il n'a pas le droit de vous arrêter.
  • Il n'a pas le droit de vous retenir contre votre gré -> Ben oui séquestrer quelqu'un c'est interdit donc n'hésitez pas à vous casser ;).
  • Il n'a pas le droit d'utiliser des menottes ou d'armes.
  • Il n'a pas le droit de vous empécher de rentrer dans le magasin avec un sac.
  • Il n'a pas le droit de vous faire du chantage ni d'user de la force.

Cependant, il peut en cas de vol flagrant (ou autre délit puni d'emprisonnement par la loi mais qui reste flagrant) comme tout bon citoyen vous appréhender et vous retenir le temps qu'un policier ou gendarme vienne vous cueillir dans un court délai (article 73 du Code de Procédure pénale).

Commentaires





Remarque : Votre commentaire sera visible après validation par le webmaster.